Carte Marianne Design – découpe et embossage à la Sizzix

C’est une carte juste pour le plaisir de jouer avec mes toutes nouvelles acquisitions, des dies de coupe et d’embossage de Marianne Design.

Vous le savez, j’adore cette marque Hollandaise : les tampons comme les dies sont d’une finition impeccable. Tous les détails sont travaillés à l’extrême.

C’est une bonne occasion de revenir sur les “basics” que vous me réclamez. Et aujourd’hui je vais vous parler de la Sizzix et de ses plaques en option.

J’avoue que sur ce coup j’ai été un peu fainéante, et j’ai utilisé des roses toutes faites.

Je crois que j’étais un peu trop impatiente d’utiliser mes dies mixtes de coupe et de gaufrage.

Le pas à pas pour découper / embosser

Revenons sur l’usage de ces dies mixtes.

Le premier usage est la coupe, comme pour tous les dies.

Les produit Marianne Design passent dans toutes les machines de coupe : Sizzix, X-Press, Cuttle bug, TOGA  etc…

Pour couper on utilisera les plaques de coupe en plexiglas.

Pour la Sizzix, qui n’est pas réglable en hauteur on utilisera la plaque fermée, “TAB2” sur le dessus.

Pour les machines réglables en hauteur comme la X-PRess, on règlera la hauteur de façon à ce que ça presse suffisamment, sans toutefois avoir besoin de forcer sur la manivelle.

Pour la Sizzix, l’ordre est le suivant : 

  • plaque de coupe à “sacrifier” (plaque transparente en plexi),
  • papier,
  • die (partie coupante côté papier, donc en dessous),
  • plaque de pression (plaque transparente en plexi).

Pour la X-press on prend ce sandwiche et …. on le retourne ! Je vais vous expliquer pourquoi par la suite.

Dans le cas où on constate, en retournant l’ouvrage, que la coupe n’est pas parfaite, il est possible sur les dies de grande dimension par exemple de repasser une seconde fois dans la machine en changeant l’orientation du die.

Nettoyer la plaque de coupe des petits morceaux de papier qui restent.

Pour gaufrer, cette fois on placera la TAB1 sur le dessus, en enlevant la TAB2.

Le sandwiche se compose de :

  • la plaque plexi
  • le die retourné partie coupante sur le dessus
  • Le papier qui est resté en position
  • la plaque caoutchouc souple (gris)
  • la plaque de pression souple (la noire).

Passez ce sandwiche dans la machine.

Nous n’avons pas encore parlé papier, pour la simple raison que pour la coupe, ça n’influe pas beaucoup. Par contre pour le gaufrage ça joue nettement plus sur le résultat.

Si vous utilisez un papier compressible, genre Canson, il va s’étirer sous la pression. C’est le papier idéal pour le gaufrage. 

Par contre, si vous utilisez un papier couché, genre DCP, il est déjà passé dans les rouleaux de compression pour être “couché” (d’où son nom). Il a donc perdu une bonne partie de sa souplesse ou capacité à s’étirer.  Il sera plus difficile à gaufrer. En ce cas le passer en aller / retour 2 fois dans la machine.

Mon astuce : Pour nettoyer votre die, utilisez une brosse à dents dure. Elle vous sera très utile pour enlever les petits bouts de papier restés dans le pochoir.

Le pourquoi des plaques

Quand une chose est bien expliquée… elle devient logique.

Et quand une chose est logique… elle devient évidente à appliquer.

Ainsi je vais essayer de vous expliquer pourquoi le sens du sandwiche, et comment éviter que vos plaques et vos dies ne se cintrent.

Sur la première image, c’est le principe idéal, celui qui est recommandé dans la notice de la Sizzix A5.

A la base (en bleu clair) il y a la plaque de coupe. Elle est très rigide. On aurait pu la faire monobloc.

Le rouleau de compression situé dans le manche de la machine vient presser sur le sandwiche avec une force importante (grosse flèche rouge).

Dans un cas idéal (je simplifie), la plaque de pression (celle en plexi transparent) est “infiniment” rigide. L’effort appliqué se répartit sur toute la surface de pression.

L’inconvénient est que la force résiduelle sur le die (en jaune) est bien moindre. Donc vous appliquez beaucoup d’effort … pour un piètre résultat.

De ce fait, avoir une plaque de pression très rigide constitue une perte d’efficacité. C’est pourquoi sur les machines à grosse capacité (type X-Press A4), pour éviter d’avoir à appliquer un effort trop important, on met une plaque plus souple (elle est blanche sur la X-Press).

De même,  pour le gaufrage qui demande plus d’effort pour comprimer le tapis caoutchouc (en noir), on met une plaque souple.

Du coup me direz vous, c’est simple : on met une plaque de pression souple et le problème est résolu !

Hélas, quand on presse une plaque souple, elle va transmettre la même répartition d’effort sur le die… Résultat, le die fait comme comme la plaque souple, il se cintre ! Et il restera cintré à vie car il n’est pas souple comme la plaque, et ne reprendra donc pas sa forme plane.

C’est pourquoi sur les grosses machines on met le die au contact de la plaque de transport, et on met le papier par dessus. Comme cela le die ne se déforme pas. Pour dire simplement, on retourne le sandwiche.

On vous recommande aussi ce sandwiche “retourné” dans les machines à plus faible capacité. En effet avec ce principe on transmet plus d’effort à la base du rouleau, on a donc besoin d’une machine moins puissante.

Mais me direz-vous, pourquoi on n’a pas fait ça depuis le départ avec la Sizzix Big Shot par exemple ?

Si vous observez-bien mon schéma, notez que le papier fait une “marche” de l’épaisseur du die sur le bord. Résultat, avec ce principe vous avez une belle marque. Ainsi avec le papier sur le die, ce n’est pas grave pour le gaufrage vu que le but est de marquer les bords troués, mais pour une coupe… ça peut s’avérer inesthétique.

En conclusion, rien n’est idéal. Tout est compromis.

Personnellement je trouve que la Sizzix A5 et ses plaques plexi “rigides” mais pas trop, et ses plaques et tapis souples de gaufrage est un excellent compromis. Mais vous avez compris pourquoi il ne faut pas utiliser vos plaques plexi pour gaufrer sous peine de les cintrer…

Sur les machines motorisées, la force de pression étant supérieure, mon conseil serait de  bien inverser le sandwiche pour protéger vos dies.

En espérant que ces explications vous seront utiles et vous expliquent aussi parfois pourquoi certaines machines cassent quand on les sollicite avec des plaques inadaptées à leur capacité.

Lire plus  Carte de vœux : animaux en origami découpé

17 Responses

  1. Régine
    | Répondre

    Merci pour les conseils très intéressant
    Bon dimanche
    Bisous

    • admin
      | Répondre

      Bon dimanche à toi aussi Régine,
      Et amuse toi bien avec ta machine.
      Bisous,
      Anne.

  2. sylvie
    | Répondre

    merci pour tous ces precieux conseils, il est vrai que certaines découpes ne sont pas toujours très nettes, je rajoute alors une plaque métallique très fine, certains dies de marianne design ont l’avantage de pouvoir être embossés ce qui donne un beau relief, à cet effet je remplace la plaque rigide par un vieux set en mousse découpé à la même dimension;
    bisous et bon dimanche

  3. Nicou
    | Répondre

    Merci Anne pour ces explications que je relirai avec la machine dans les mains
    Bon dimanche
    Bises
    Nicou

    • admin
      | Répondre

      Merci Nicou pour tes astuces.
      Oui, la plaque métallique est bien pour la découpe. Elle est fournie de série avec la X-Press par exemple. Elle est surtout conseillée pour les tissus ou matériaux mous.
      Bises,
      Anne.

  4. Valérie
    | Répondre

    Très belle carte ! et on est bien d’accord que c’est impossible de l’envoyer par la poste , je n’ose imaginer dans quel état elle arriverait 😉 🙂

    • admin
      | Répondre

      ¨Pas du tout, ce type de carte voyage très bien par la poste. 🙂
      Mes roses de papier sont encore plus épaisses et ça n’a jamais posé soucis.
      Il faut oser, la Poste sait nous surprendre !
      Je recommande toutefois d’utiliser une enveloppe plutôt rigide pour le passage dans les machines de tri.
      Merci beaucoup,
      Anne.

  5. Nicole
    | Répondre

    Coucou Anne,
    Merci beaucoup pour tes conseils et explications ainsi que le partage de tes expériences. Par contre, en fouillant un peu sur le Web… j’ai trouvé une petite astuce sympa quand on veut faire un peu plus vite et ne pas faire 2x la manipulation: – lorsque que l’on coupe son die et qu’il y a de l’embossage, je mets un morceau de mousse d’emballage ou même du papier bulle, ensuite le papier et au dessus le dies et on passe en une seule fois dans sa machine (suivant le die, un aller et retour!). Et…. miracle ça fonctionne…. on a les 2 d’un coup: découpe et embossage. (pour ma part, ça fonctionne, même avec des dies rebelles…)
    Très bon dimanche à toi et ta famille, prends soin de toi. Bises

    • admin
      | Répondre

      Merci Nicole,
      En fait j’ai mis sur mon ancien site en photo la comparaison des résultats entre la mousse et le pad spécial embossage.
      La différence sur le gaufrage se voit clairement.
      Il est vrai que j’ai la chance d’avoir 4 Sizzix pour les formations que je donne, du coup j’en ai 2 de sorties en permanence à l’atelier , l’une réglée sur coupe, l’autre réglée sur gaufrage, donc je ne touche jamais les réglages des plaques 🙂
      Bonne semaine,
      Bises,
      Anne.

      • Nicole
        | Répondre

        Hello Anne, je n’avais pas vu ce poste. Je vais faire une cherche sur ton ancien site. Quand il s’agit de trouver des solutions ou des astuces pour nous faciliter la vie dans certaines situations, cela m’intéresse et je suis preneuse. 🤗

  6. Marilou
    | Répondre

    Magnifique ta carte !
    Merci pour tes explications, mais tu m’as perdue en route…lol. Je n’ai jamais rien compris avec ces histoires de sandwichs… c’est pour cela que je n’ai jamais voulu de machine, sauf il y 2-3 ans, j’ai pris une simple où il n’y a pas de pbs de sandwichs…lol ( La Happy cut d’Artémio).
    Bizz

    • admin
      | Répondre

      Merci Marilou,
      C’est vrai que Sizzix a beaucoup de potentiel…. donc forcément c’est un peu compliqué au départ. Mais je trouve que ça vaut la peine de s’investir dans cet apprentissage ?
      Bises,
      Anne.

  7. Catherine
    | Répondre

    Jolie carte printanière et jolis dies ! Bises

    • admin
      | Répondre

      Merci beaucoup Catherine, bises,
      Anne.

  8. Doum
    | Répondre

    Merci pour ces explications. Je me les ai imprimées et mises près de ma machine pour bien me souvenir de tout ça et pouvoir relire ce mode d’emploi.
    Joyeuses Pâques à vous.
    Cordialement.
    DOUM

    • admin
      | Répondre

      Merci Doum, si ces explications peuvent t’être utiles, c’est ma plus belle récompense.
      Bonne création !
      Anne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 1 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.